Les métiers de la Banque et des Finances

Travailler dans le secteur de la banque et de la finance inspire plus d’un. En plus, c’est un domaine dont le recrutement ne cesse d’augmenter. En effet, en 2014, la Banque française a embauché plus de 35.000 personnes, dont 59% des jeunes moins de 30 ans. En général, le métier demande un diplôme de Bac+ 2 à Bac + 5. Mais quels sont les types de métiers que vous pouvez exercer ?

Les commerciaux

C’est le profil le plus recherché. Il s’agit entre autres des chargés d’accueil, des chargés d’affaires agricoles, des chargés d’affaires, des chargés de clientèle de particuliers, des chargés d’études commerciales, des conseillers de gestion agricole, des chargés de clientèle professionnels et des directeurs d’agence. Le recrutement se développe dans ce domaine, car les Banques doivent répondre à la concurrence du secteur. Elles doivent assurer la fidélisation de leurs clients et répondre à leurs exigences qui ne cessent d’augmenter. Elles doivent aussi améliorer l’opinion du public vis-à-vis d’eux. Ainsi, cette amélioration est une préoccupation quotidienne pour offrir de meilleurs services, c’est pourquoi le recrutement de nouveaux commerciaux qui remplissent les tâches demandées.

Les techniciens

Dans une Banque, il y a plus de 300 différents types de métiers. À part les commerciaux, il y a aussi des postes liés aux opérations, par exemple liées à l’informatique, la connaissance des lois comme les juristes, la comptabilité, la fiscalité, les ressources humaines, la communication et le marketing… En général, 20% des recrutements se font dans ces fonctions support.

Les collaborateurs

Des compétences plus pointues sont recherchées à cause des exigences des opérations financières qui se complexifient. Les banques cherchent des consolidateurs comptables et fiscaux, des chefs comptables, un auditeur interne. C’est souvent difficile de trouver ces personnes, car aujourd’hui les employeurs cherchent à la fois un technicien et une personne qui sait répondre à la demande et à l’évolution du contexte international.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *